Les petits rituels et habitudes de ma grossesse

2
Les petits rituels et habitudes de ma grossesse

Après une année d’essai, de désespoir et de déceptions, je n’y croyais plus et j’avais décidé de « laisser faire la vie », puisqu’il n’y a plus que ça à faire, tout en profitant des instants présents. Mais voilà que l’annonce tant attendue arrive de nulle part, fulgurante. Elle m’a fait flipper, halluciner, froid dans le dos, chaud dans le ventre :  « Vous êtes enceinte madame ! »

Nous sommes le 3 janvier. Entre rires, pleurs, stress, excitation, je m’assois dans le labo et je ne peux m’empêcher de repenser à ma première grossesse de 2014 qui s’était malheureusement très mal terminée. Petit pincement au cœur mais grands espoirs, je sais qu’à partir de cet instant précis, je vais tout faire, tout ce qui est en mon pouvoir et avec l’aide de l’Univers pour que ce petit grain de pavot même pas encore implanté devienne un bébé que nous allons pouvoir aimer et qui fera de nous ‘’une Famille’’. Le 23 septembre au plus tard, je serai maman d’une petite fille, Baby G. Ceci est d’ailleurs peut-être mon dernier récit en tant que future maman.

Je tenais à partager avec vous tous les changements, les nouvelles habitudes et les petits rituels que j’ai adoptés dès l’annonce de ma grossesse. J’ai mis toutes les chances de mon côté pour ne pas avoir à me reprocher quoi que ce soit si ma grossesse devait à nouveau ne pas aboutir… J’ai donc dit au revoir à l’égoïsme et bonjour aux concessions. Pour moi c’était une évidence et j’ai opté pour la « zéro tolérance » sans frustration et toujours avec beaucoup d’amour.

Ce qui a changé :

    • Adieu alcool et petites cigarettes que j’avais du mal à abandonner à cause du stress, du boulot, de la vie et de ses tracas (toujours de bonnes excuses pour ne pas arrêter.) Bizarrement j’ai trouvé ça plutôt facile, surtout avec un tel objectif !
    • Adieu sashimis, charcuterie, fromages qui puent, œufs coulants et viandes saignantes. Mais on se retrouvera, promis, et ce sera encore plus fort entre nous ! J’ai fait promettre à Marie de me ramener des sashimis à la mat’ :D.
    • A part la prise d’acide folique recommandée au quotidien et jusqu’à la fin du 3ème mois de grossesse (pour éviter toute malformation de bébé), je n’ai pris aucun médicament. C’est pourquoi j’ai plutôt utilisé des recettes de grands-mères et celles de mes proches pour soigner mes maux de grossesse.
    • Pour la nausée : biscottes à jeun et gingembre frais avant de sortir du lit. C’était miraculeux ! Merci Nat ❤
    • Pour la fatigue et éviter les carences en fer (merci Sonja pour tous ses précieux conseils, notamment) :  petite sieste si possible de 15/20mn par jour, 4 abricots secs et 4 cerneaux de noix par jour (Les noix sont aussi bonnes pour le cerveau du bébé). Pour le magnésium, j’ai bu une bouteille d’Hépar par jour. Avec tout cela, je n’ai eu aucune carence de toute ma grossesse.
    • Grand changement pour moi : pendant ces 9 mois, c’était zéro coloration. Pas facile, mais tant pis pour mes cheveux blancs et ma couleur (très) délavée : en plus de ne pas faire de mal à bébé, c’est bon pour mon portefeuille.

Les nouvelles habitudes : 

    • Puisque j’ai commencé à faire les choses bien, j’ai voulu les faire jusqu’au bout : j’ai réduit ma consommation de café qui ne serait pas très bonne pour le fœtus. Je suis passée de six cafés par jour à un, juste celui pour le plaisir, puis voyant que la petite n’était pas plus excitée que cela, je me suis autorisée deux cafés par jour à partir du sixième mois.
    • Pour garder la pêche, pour moi c’était nouveau : lundi yoga, jeudi piscine et dimanche vélo jusqu’à la fin du cinquième mois, j’ai ensuite dû arrêter à cause d’une horrible sciatique. Mais c’est pas parce que je suis enceinte que j’ai voulu limiter mes mouvements. Bien au contraire, ces petites activités m’ont aidée à rester en forme physiquement et mentalement. La marche que je pratique depuis le sixième mois me procurent beaucoup de bien être.
    • Pour éviter le diabète gestationnel et la prise de poids inutile, Sonja m’a déconseillé les sucres raffinés, surtout après 17h. Grâce à cela mes prises de sang ont été à chaque fois impeccable ! J’ai mangé équilibré et des portions normales, sans manger pour deux. À une semaine du terme je suis à plus de 12kg au compteur et j’en suis plutôt satisfaite.

 Petits rituels :

    • Pour le soin de ma peau j’ai choisi la gamme maternité de Clarins (aucune vergeture jusqu’à aujourd’hui) depuis le tout début. J’en applique généreusement matins et soirs sur les seins, le ventre et le bas du dos. Ça sent tellement bon. Moment de détente garanti et ma peau est ferme et tonique. Un peu cher, mais d’excellente qualité. J’ai aussi utilisé de l’huile d’amande douce bio trouvée en pharmacie.
    • Pour m’exposer au soleil, pas de Monoï pour moi cette année. J’ai utilisé de l’indice 50 d’Avène sur le visage et le ventre et le chapeau était toujours de rigueur. Résultat : zéro tâches (masque de grossesse) malgré une exposition très régulière.
    • Depuis la semaine 36, je prends quotidiennement de l’homéopathie : Le complexe 171 de Weleda, censé maturer le col et rendre les contractions efficaces le jour J. 3 granules, 3 fois par jour.
    • Je mange des dattes bio et bois de la tisane de feuilles de framboisier sauvage : tout cela censé rendre le travail plus rapide le jour J.
    • Je n’oublie pas mon périnée que je masse 15 minutes tous les 3 jours avec une huile à la sauge sclarée pour éviter l’épisiotomie et pour mes futurs ébats amoureux… Je vous retrouverai bien entendu après l’accouchement pour vous dire si tout ces rituels ont été efficaces.
    • Pour ne jamais oublier ces 9 mois et ses petits détails, je tiens depuis le troisième mois un journal intime, un agenda où je note au quotidien, mes tracas, mes doutes, mes joies et tous mes symptômes. Un beau souvenir de ma grossesse que je pourrai transmettre à ma fille plus tard.
    • Sans oublier les photos, rituel que j’ai aussi réussi à tenir jusqu’au bout. Je me suis fait plusieurs séries différentes. Le but est de se photographier au même endroit, avec la même position, afin de bien voir l’évolution. J’ai une série hebdomadaire, une mensuelle, une trimestrielle et bien sûr d’autre photos en tout genre.

 

    • Mon dernier rituel est de m’entourer de gens positifs et d’éviter toute situation stressante ou pesante, car le bien-être, c’est aussi dans la tête.

Pour conclure, j’ai fait tout ce que j’avais envie de faire pendant ma grossesse, toujours pris soin de moi, je me suis toujours écoutée et fait confiance. Je pense que j’ai bien taffé.
Bientôt Baby G sera là et je me dirais (c’est sûr) « qu’elle en valait vraiment la peine ».

Et vous chères lectrices, quels sont vos rituels, habitudes ou quels ont été vos rituels, habitudes pour faire de votre grossesse un moment unique ?

LEAVE A REPLY