Un dressing sur mesure

3
Un dressing sur mesure

J’ai suffisamment de chance pour avoir une pièce entière, rien qu’à moi (mon « antre », pour les intimes) qui me sert de dressing. Oui je sais, coooool !

Mais bon, ceux qui me connaissent ne me contrediront pas, je ne suis pas la personne la plus ordonnée de la terre (oui je sais, c’est un euphémisme, sortez !). Et du coup, mes vêtements sont aujourd’hui organisés de la façon suivante :

  • Une partie est « rangée » au grenier (les vêtements d’été y dorment en hiver et inversement) dans des boîtes en plastique Ikea ou des cartons. Parfois, j’oublie de redescendre un carton d’hiver en hiver et pense ne rien avoir à me mettre sur le dos (ce qui bien entendu, me donne une excuse pour me racheter cinq pulls) ou alors, je redécouvre des pièces que je n’ai pas portées depuis deux ans.
  • Une autre partie est gentiment rangée sur des portants Ikea  (encore) bien trop encombrés et en nombre insuffisant (en plus Monsieur en squatte un, donc laisse tomber).
  • Et le reste traîne par terre (par terre dans la chambre, par terre dans la buanderie, par terre dans le dressing, par terre partout quoi).

Attention, j’ai plein d’explications pour le justifier ! Déjà, si je range mes pantalons dans la commode, je les oublie et je ne les mets pas, alors que de les laisser par terre, là, je les vois. Et puis, je n’ai pas assez de cintres. J’ai beau en racheter (en velours, super pratiques) constamment, c’est comme les élastiques pour les cheveux ou les chaussettes, c’est sans fin, on n’en a jamais assez. Sans parler de Monsieur qui, ne sachant pas où ni comment ranger mes vêtements, dépose parfois une pile fraîchement lavée dans l’antre, et la pile, ben je ne la range jamais. Voilà. D’ailleurs, si un elfe de maison passe par là, merci de m’envoyer votre candidature, je recrute !

Et le pire dans l’histoire c’est que, vu que j’ai pris un peu de poids, et bien il y a plein de choses dans lesquelles je ne rentre plus. Mais bon, ça, c’est une autre histoire…

Du coup, bonne résolution (enfin je crois !). J’ai décidé d’arrêter avec ces portants ridiculement petits et de me faire faire un dressing sur mesure. Oui je sais, coooool bis.

J’ai commencé mes investigations, devinez où, chez Ikea (vous ne l’aviez pas hein ?). J’avais en effet repéré les modules Pax qui me semblaient correspondre particulièrement bien à ce que je cherchais. En gros, pour résumer, vous achetez des meubles de 50 ou 100 cm de large que vous accolez pour arriver à la longueur souhaitée et que vous modulez ensuite en fonction de vos besoins avec tringles, tiroirs, étagères, etc.

Et c’est là que cela s’est gâté pour moi. On connait tous le principe des meubles suédois : pas cher, car (parmi d’autres raisons bien entendu) vous vous démerdez pour le montage. Mais là, il fallait aussi se démerder pour le design, car vous avez en gros deux possibilités : soit vous configurez vous même votre dressing sur le site Internet de la marque (t’as intérêt à être sur de toi pour les cotes), soit vous allez en magasin, et une gentille vendeuse vous propose d’acheter la configuration exposée en magasin, ou bien de vous démerder tout seul chez vous sur Internet ou bien sur le PC qu’ils vous mettent à disposition (oui, je sais, c’est pour ça que c’est pas cher). Donc en gros, si tu as besoin de conseils pour savoir si tes étagères, tu veux plutôt les espacer de 37 cm et mettre ta tringle à 150 cm ou non peut-être à 180 cm pour les robes longues, ben c’est mort, même si tu te déplaces.

Et en plus, deuxième hic… La même gentille vendeuse me fait une simulation pour faire livrer et monter la bête. Et bien accrochez-vous, cela vous coûtera plus de 500 euros en sus pour faire monter votre dressing, qui lui, en coûte 1000. 50% du prix du dressing pour le faire livrer et monter… moi je crie à l’abus !

Je poursuis donc mes investigations chez Cuisinella ah ah ah ah ah, car, oui, il font aussi des dressings (et des salles de bain). Rendez-vous est pris avec Sébastien. Là, c’est un tout autre accueil (avec le sourire et le café), un tout autre niveau de prestation et… un tout autre autre prix (aïe).

Le vendeur vous fait une configuration sur mesure en fonction de vos souhaits et vous produit un dessin 3D de votre futur dressing (il suffit simplement de fournir les cotes). Et là, pas de prise de tête, votre dressing est livré, monté, garanti et s’il y a une merde, vous avez quelqu’un sur qui taper. Et si cela vous tient à cœur, c’est made in France.

Par contre, la petite bête sera vôtre, livrée et montée pour la jolie somme de 2 550 euros. 1 000 euros de différence. Un sac Gucci ou deux paires de Louboutin ou trois mois de mon salaire de caissière en contrat étudiant chez Cora (à peu de choses près).

Du coup on fait quoi ? Je n’ai pas encore décidé, mais je ne manquerai pas de vous tenir au courant.

Vous avez un dressing vous ? Comment vous organisez vos vêtements ?

À bientôt,

Marie, Thirtynager

  1. Bonjour les Thirthynager, voilà un article intéressant… Personnellement j ai récemment fait un dressing pour mon père. Son budget étant un peu limité j ai choisi une option alternative et complémentaire à celles proposées dans cet article : nous avons pris 2 kits de dressing du Brico Dépôt que j ai découpé et adapté à ses besoins, en rajoutant quelques panneaux ici et là pour donner un côté esthétique et permettre la fixation d’un rideau pour cacher l ensemble. 2m80 x 2m40 x 0.5m de dressing pour moins de 300 euros. Si une photo vous intéresse n hésitez pas… Bonne continuation

LEAVE A REPLY